Comment rédiger un objet mail percutant?

email-objetL’objet d’un email est un élément déclencheur de l’ouverture pour 62% des internautes (l’expéditeur est le premier élément) pour les communications BtoC et 59% en BtoB. L’objet du mail est une des priorités de vos campagnes emailing.
Sachant qu’un professionnel reçoit en moyenne 100 emails par jour, pour que l’objet de vos mails soit impactant, il y a quelques règles à respecter aussi bien de forme que de style qui vous permettront d’augmenter le taux moyen d’ouverture.

1 – Ecrivez un objet d’email court

On l’oublie trop souvent, mais la concision sur internet est souvent le plus efficace. Ainsi un objet constitué de 6 à 10 mots permet d’obtenir un taux d’ouverture moyen de 21% alors qu’un objet de 10 mots ouvrira à 14% en moyenne.
Idéalement, il faut tabler sur 50 caractères ou moins sachant qu’une étude de Mailchimp a montré que les objets de mail ayant entre 28 et 39 caractères ont les taux d’ouverture les plus élevés.
Et de surcroît, les objets longs sont mal lus sur les smartphones, de plus en plus utilisés pour la consultation et le tri des boîtes mail.

2 – Personnalisez l’objet du mail

S’il est possible d’adjoindre le nom et/ou le prénom de vos contacts, c’est un facteur augmentant le taux d’ouverture de près de 3% par rapport à un objet sans personnalisation. Si votre activité permet d’aller encore plus loin dans la personnalisation, n’hésitez pas à utiliser ces informations.
Nous sommes tous conditionnés à répondre à notre nom ou notre prénom, et l’interpellation dans un mail procède de la même mécanique. Le destinataire se sent valorisé et reconnu et l’efficacité en est augmentée.
Sans oublier que dans la masse de mails reçus quotidiennement, si le vôtre se démarque avec cette personnalisation, vous allez attirer l’attention de votre destinataire avec quelque chose d’aussi familier que son nom ou son prénom. Il ne faut pas en abuser toutefois, et utiliser cette technique uniquement pour les mails que vous estimez les plus importants au risque de lasser votre auditoire et voir votre taux de désabonnement augmenter. Il faut aussi penser au reste de l’objet : le nom interpelle, mais ne suffit pas à impliquer et déclencher une action.
Et pour conclure, pensez à la différence entre « Votre livraison est offerte » et « Pierre, profitez-en, votre livraison est offerte »…

ciblez créez et envoyer vos campagnes emailing

 

3 – Evitez les listes noires (ou blacklisting)

Certains mots ou expressions (« spam words ») sont tellement utilisés que les prestataires webmail les ont indexés dans leur liste noire depuis longtemps. Pour accroître votre délivrabilité, il y a des termes ou expression à éviter :

  • Ainsi, « Promo », « Gratuit », « Urgent », « Gagnant », « Vente Flash », « offre limitée », « euro », « prix », « offre », « dernière minute », « cliquez ici », « 100% », « 50% »,… sont des termes à éviter impérativement dans l’objet email au risque d’atterrir en spam immédiatement.
  • Dans la même veine, « 40% de remise… » est « trop abrupt et sera certainement requalifié en spam.
  • Les caractères spéciaux (surtout si répétés) tels que ??, !!!, %%% sont également galvaudés et risquent d’être perçus comme trop commerciaux.
  • Les répétitions sont à éviter ainsi que les effets de style et syntaxe trop appuyés (espacement important entre les mots,…)
  • Les termes en majuscule sont également très mal interprétés : « PROMO » sera considéré comme un spam.

4 – Faîtes simple et concis dans l’objet de vos emailing

Les mails ayant un objet simple, direct, factuel, clair sont plus performants que ceux semblant être plus créatifs ou accrocheurs. Les utilisateurs sont si habitués et sollicités par les emails, qu’ils ont au fil du temps développés des habitudes de lecture et surtout de sélection. Et comme dans leur quotidien, ils vont plus aisément vers les choses claires, simples et précises plutôt que les promesses commercialement trop agressives.
Ainsi, « Société X – Newsletter de Février » obtient de très bons taux de retour, mais « Achetez vite et gagnez 20% » n’a pas un rendement très élevé car jugé trop vendeur par les internautes.
Dans ce cadre, on évitera d’utiliser des mots trop techniques : un vocabulaire le plus communément utilisé est vivement recommandé. Et il va de soi que les fautes d’orthographe sont à bannir…rien de tel pour amoindrir votre crédibilité.
Votre objectif étant de faire agir, d’inciter à une action, il faut utiliser des verbes d’action tels que « profitez », « bénéficiez ». Si vous associez ces verbes d’action avec l’impératif, les taux de retour sont supérieurs à 20%. Et il ne faut négliger l’utilisation du point d’exclamation qui accentue le propos et la force de l’impératif (« Découvrez… ! »). Il ne faut pas en abuser au risque d’être mis en spam.

5 – Annoncez-vous dans l’objet de vos mails

Vous avez une obligation de résultat avec vos campagnes d’emailing ou vos newsletters : il faut aller droit au but immédiatement. En ce sens, si vous faîtes un emailing commercial (email de prospection), dîtes-le dès l’objet, et s’il s’agit d’une newsletter, il faut également le dire. Voire aussi à mentionner dans l’objet le nom de votre société.

6 – Exemples d’objets email pour attirer l’attention

  • Eveillez la curiosité de vos clients avec une accroche telle que « Etes-vous le gagnant… ? ». Poser une question est toujours un bon moyen d’interpeller.
  • De manière générale, il faut que vous trouviez une bonne raison pour le prospect de s’engager et mettant en avant un ou plusieurs bénéfices de votre offre. L’objectif est d’accrocher l’internaute immédiatement.
  • Jouez avec les événements météorologiques ou du calendrier : « L’été arrive, avez-vous réservez ? » ou «Dans 2 mois, la coupe du monde… ».
  • Une communication sur une offre de courte durée peut être pertinente si l’effet d’urgence n’est pas trop intrusif (« Plus que 24H… » est un peu trop brutal).
  • L’approche teasing est en cela préférable : « Plus qu’une semaine avant l’ouverture de la nouvelle boutique »
  • L’utilisation des chiffres dans l’objet est aussi très efficace : « 5 conseils pour préparer votre séjour au ski », « Les 3 meilleurs hôtels à … »
  • Utilisez le côté communautaire et l’esprit des recommandations sur internet : « Nos articles les plus achetés… », “Les 10 restaurants préférés de nos clients…”
  • Evitez de vous répéter : si vos campagnes d’emailing précédentes ont bien fonctionnées, il ne faut pas les réutiliser en permanence au risque de lasser vos internautes. Ceux-ci sont friands de nouveauté et vous risquez de les lasser.

 

ciblez créez et envoyer vos campagnes emailing

 

7 – Testez vos objets mail

On ne le répétera jamais assez, il est important, voire impératif, pour les volumétries importantes de tester l’objet de l’emailing. Une des possibilités est d’envoyer plusieurs objets différents pour un même message sur un nombre de contacts similaire. Il vaut mieux avoir un nombre d’adresses mail suffisant pour que le test soit probant. En comparant les différents taux d’ouverture, vous saurez quel objet retenir pour être le plus efficace possible.
L’intérêt des tests (A/B testing, split testing,…) est également de pouvoir valider l’encodage des caractères spéciaux (symboles, guillemets,…) de vos mails ainsi que de la bonne délivrabilité selon les webmails (gmail, outlook, yahoo,…).

La rédaction d’objet mail est un exercice demandant de respecter quelques règles, de faire preuve de créativité, et surtout de maîtriser son activité et ses produits. Votre expérience et connaissance de votre base client vous permettra de trouver quelques axes de communication. La logique de test et aussi d’accompagnement de la part de votre prestataire emailing sera également important pour augmenter vos taux d’ouverture.

 

 

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une réflexion au sujet de « Comment rédiger un objet mail percutant? »

  1. Hugo Weinmann

    Un article vraiment intéressant, mais n’aurais-tu pas des sujets d’emails testés et transférables à pas mal de domaine qui fonctionnent ? Comme par exemple :

    – Ceci vous concerne
    – Juste entre vous et moi
    – Je passe aux aveux
    – Je vous ai cherché …

    qui sont des sujets d’emails avec des forts taux d’ouverture !

    En tout cas, un plaisir de te lire !

    A bientôt,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>